AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Eleonore de Mézière | Brûler d'amour vous laisse en cendres mais restez cachés au froid chez vous...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
 Novice
avatar


MessageSujet: Eleonore de Mézière | Brûler d'amour vous laisse en cendres mais restez cachés au froid chez vous...   10/2/2015, 02:41

feat Within a dream by scared-princess
Eleonore de Mézière
   "L'amour n'est pas un crime, c'est vous les infirmes de nous croire les victimes.
Ouvrez les yeux, ouvrez le coeur, s'aimer c'est voler le malheur !"


   
True Love Will Find You In The End by William Control on Grooveshark


   
Présentation

   


   

« Bonjour !
   Je m'appelle Eleonore Françoise de Mézière et l'on me surnomme Elie ou Nora. Je suis née le troisième jour du mois d'avril de l'an de grâce 1674 à Paris, ce qui me fait 21 ans. Je suis une jeune femme. Je suis hétérosexuelle et actuellement dans une facheuse posture. Mon principal défaut est mon goût pour la solitude et ma qualité majeure est ma fidélité. »

Taille : 1m62.
Poids : 51,7 kg.
Groupe : Bienheureuses pensionnaires.
Ambition : Trouver la paix puisqu'elle n'a pas le droit à l'amour.

   
Physique

   


Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem". Inde Aristotelis cum rerum natura exigentis minime conueniens sapienti uiro lis: "aetatis illam animalibus tantum indulsisse, ut quina aut dena saecula educerent, homini in tam multa ac magna genito tanto citeriorem terminum stare." Non exiguum temporis habemus, sed multum perdidimus. Satis longa uita et in maximarum rerum consummationem large data est, si tota bene collocaretur; sed ubi per luxum ac neglegentiam diffluit, ubi nulli bonae rei impenditur, ultima demum necessitate cogente, quam ire non intelleximus transisse sentimus. Ita est: non accipimus breuem uitam sed fecimus, nec inopes eius sed prodigi sumus. Sicut amplae et regiae opes, ubi ad malum dominum peruenerunt, momento dissipantur, at quamuis modicae, si bono custodi traditae sunt, usu crescunt: ita aetas nostra bene disponenti multum patet. Quid de rerum natura querimur? Illa se benigne gessit: uita, si uti scias, longa est.


   
Caractère

   


Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem". Inde Aristotelis cum rerum natura exigentis minime conueniens sapienti uiro lis: "aetatis illam animalibus tantum indulsisse, ut quina aut dena saecula educerent, homini in tam multa ac magna genito tanto citeriorem terminum stare." Non exiguum temporis habemus, sed multum perdidimus. Satis longa uita et in maximarum rerum consummationem large data est, si tota bene collocaretur; sed ubi per luxum ac neglegentiam diffluit, ubi nulli bonae rei impenditur, ultima demum necessitate cogente, quam ire non intelleximus transisse sentimus. Ita est: non accipimus breuem uitam sed fecimus, nec inopes eius sed prodigi sumus. Sicut amplae et regiae opes, ubi ad malum dominum peruenerunt, momento dissipantur, at quamuis modicae, si bono custodi traditae sunt, usu crescunt: ita aetas nostra bene disponenti multum patet. Quid de rerum natura querimur? Illa se benigne gessit: uita, si uti scias, longa est.


   
Histoire

   


Maior pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aeui gignimur, quod haec tam uelociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrant, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso uitae apparatu uita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et imprudens uulgus ingemuit; clarorum quoque uirorum hic affectus querellas euocauit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est: "uitam breuem esse, longam artem". Inde Aristotelis cum rerum natura exigentis minime conueniens sapienti uiro lis: "aetatis illam animalibus tantum indulsisse, ut quina aut dena saecula educerent, homini in tam multa ac magna genito tanto citeriorem terminum stare." Non exiguum temporis habemus, sed multum perdidimus. Satis longa uita et in maximarum rerum consummationem large data est, si tota bene collocaretur; sed ubi per luxum ac neglegentiam diffluit, ubi nulli bonae rei impenditur, ultima demum necessitate cogente, quam ire non intelleximus transisse sentimus. Ita est: non accipimus breuem uitam sed fecimus, nec inopes eius sed prodigi sumus. Sicut amplae et regiae opes, ubi ad malum dominum peruenerunt, momento dissipantur, at quamuis modicae, si bono custodi traditae sunt, usu crescunt: ita aetas nostra bene disponenti multum patet. Quid de rerum natura querimur? Illa se benigne gessit: uita, si uti scias, longa est. At alium insatiabilis tenet auaritia; alium in superuacuis laboribus operosa sedulitas; alius uino madet, alius inertia torpet; alium defetigat ex alienis iudiciis suspensa semper ambitio, alium mercandi praeceps cupiditas circa omnis terras, omnia maria spe lucri ducit; quosdam torquet cupido militiae numquam non aut alienis periculis intentos aut suis anxios; sunt quos ingratus superiorum cultus uoluntaria seruitute consumat; multos aut affectatio alienae formae aut suae querella detinuit; plerosque nihil certum sequentis uaga et inconstans et sibi displicens leuitas per noua consilia iactauit; quibusdam nihil quo cursum derigant placet, sed marcentis oscitantisque fata deprendunt, adeo ut quod apud maximum poetarum more oraculi dictum est uerum esse non dubitem: Exigua pars est uitae qua uiuimus. Ceterum quidem omne spatium non uita sed tempus est.


   
Derrière l'écran

   


Pseudo : Coatlicue
Âge : 20 ans
Comment avec-vous connu le forum ? En allant de partenaire en partenaire...
Que pensez-vous du forum ? L'intrigue est intéressante, dommage qu'une coquille historique se soit glissée dans le contexte et le design a des points forts et des points faibles mais j'espère sincèrement qu'il arrivera à reprendre son élan !
Quelle est votre disponibilité ? En général tout les jours sauf empêchement de ma part...
Autre chose ? Mon avatar vous plait ? *out*
© Ju de Never-Utopia


Dernière édition par Eleonore de Mézière le 15/2/2015, 17:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
╄Main De Dieu╄
avatar


MessageSujet: Re: Eleonore de Mézière | Brûler d'amour vous laisse en cendres mais restez cachés au froid chez vous...   10/2/2015, 11:03

La Bienvenue, Eleonore


 
Si vous avez la moindre question concernant l'avancement de votre fiche, le contexte, ou quelque autre point obscur, n'hésitez pas un seul instant à me contacter. Je suis ici pour vous guider dans l'adversité.

Bien à vous,
La Mère Supérieure.




 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://untoldsecrets.forumsgratuits.net
 Novice
avatar


MessageSujet: Re: Eleonore de Mézière | Brûler d'amour vous laisse en cendres mais restez cachés au froid chez vous...   11/2/2015, 19:18

Merci beaucoup pour l'accueil ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître d'Armes
avatar


MessageSujet: Re: Eleonore de Mézière | Brûler d'amour vous laisse en cendres mais restez cachés au froid chez vous...   11/2/2015, 22:22

Bienvenue à toi Eleonore !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Novice
avatar


MessageSujet: Re: Eleonore de Mézière | Brûler d'amour vous laisse en cendres mais restez cachés au froid chez vous...   12/2/2015, 18:32

Merci beaucoup à vous aussi ! ^^

Je suis toujours à la recherche de l'avatar idéal, je ferais ma fichette après cela au cas où j'ai un coup de coeur qui m'inspire un autre perso ^^

Si vous avez des idées c'est le moment ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
╄Main De Dieu╄
avatar


MessageSujet: Re: Eleonore de Mézière | Brûler d'amour vous laisse en cendres mais restez cachés au froid chez vous...   12/2/2015, 19:00

Est ce que la couleur de cheveux t'importe?

Propositions:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://untoldsecrets.forumsgratuits.net
 Novice
avatar


MessageSujet: Re: Eleonore de Mézière | Brûler d'amour vous laisse en cendres mais restez cachés au froid chez vous...   14/2/2015, 12:40

J'ai pas de couleur de cheveux qui m'importe particulièrement de base plutôt l'air qui se dégage des visage mais j'avais pas vu la première elle est trop choupi !

EDIT : J'ai trouvé ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Eleonore de Mézière | Brûler d'amour vous laisse en cendres mais restez cachés au froid chez vous...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Eleonore de Mézière | Brûler d'amour vous laisse en cendres mais restez cachés au froid chez vous...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut